Imprimé depuis le site Formindep / publié le mercredi 13 février 2008

Traitement hormonal de la ménopause : "Mission" impossible !

L’Afssaps, dans un communiqué du 12 février 2008 vient de mettre fin à la triste farce médico-pharmaceutico-médiatique que constituait l’Etude MISSION chargée de "réhabiliter le traitement hormonal substitutif de la ménopause à la française".

Comment ce qui n’a été qu’une opération marketing digne d’étudiants en école de commerce, a pu être cautionné par des médecins "notables de la ménopause" et relayé par ceux de l’information médicale, n’est pas le moins scandaleux de cette affaire.

L’Afssaps remplit sa mission en rappelant les faits : franchouillard ou pas, le THS de la ménopause reste cancérigène [1], et les études biaisées n’y changent rien. Bravo l’Afssaps, il faut continuer !


[1"Combined estrogen-progestogen menopausal therapy is carcinogenic to humans " : conclusion de la monographie n° 91 de 2007 du Centre International de Recherche sur le Cancer, organisme de l’OMS. Téléchargeable à cette adresse.