Imprimé depuis le site Formindep / publié le dimanche 1er avril 2007

RAS LE BOCAL !...

Mais jusqu’où iront-ils dans la transformation de la vie courante en soi-disant nouvelles maladies ?

Le trouble dysphorique du lundi matin vient de faire son arrivée sur le marché des maladies, prétexte pour vendre le dextromodifinal (Startor®). Ne pas rater les références bibliographiques.

Le trouble de déficience motivationnelle est également promu depuis quelques mois comme une "nouvelle épidémie". Et, comme par hasard, l’indolebant, le "nouveau" médicament qui règle le problème.

Dernier scandale, la mise sur le marché de l’avafynetyme (Havidol®) : "Quand plus n’est pas assez"...

Effectivement la coupe est pleine !