Imprimé depuis le site Formindep / publié le jeudi 1er septembre 2005 - par Philippe FOUCRAS

Soutenir et développer le Formindep

Création de l’association PROMINDEP et premières Rencontres du Formindep

Le Formindep, à travers ses actions, ses prises de position et le niveau de sa réflexion, a trouvé sa place dans le "paysage médical français". Ce mouvement éthique des professionnels de santé pour l’indépendance de leur formation, soutenu et renforcé par les patients, ne peut plus être ignoré.

Presse, organismes de formation initiale ou continue, hôpitaux, universités, unions de professionnels libéraux, organismes corporatistes, sociétés savantes, syndicats, structures officielles de diffusion et de contrôle de l’information, instances gouvernementales... Le Formindep, par son réseau d’observation et d’alerte unique en France, ne peut que constater l’ampleur de la contamination, à un degré ou à un autre, de la grande majorité des structures de formation des soignants par des intérêts privés, financiers, industriels et commerciaux. Les enjeux économiques et politiques sont tels que cette situation va en s’amplifiant. Dans ce contexte, le Formindep risque d’être exposé, malgré lui, à des réactions de plus en plus vives de la part de ceux dont il combat les comportements.

C’est pour répondre à ces défis que le Formindep doit se développer. Deux axes semblent prioritaires :
- renforcer le rôle et la présence des patients,
- se donner les moyens de ses actions en développant l’association PROMINDEP.

La place des patients au sein du Formindep

Le contexte professionnel et technique des initiatives du Formindep amène souvent les soignants à en être les acteurs principaux ; mais ceci ne doit pas leur faire oublier qu’ils agissent en quelque sorte comme mandatés par les patients, dans l’intérêt bien compris de leur santé. Cela est fondamental : la légitimité et la force du Formindep ne viennent que de cette confiance accordée mais jamais acquise définitivement. Toutefois le rôle des patients ne peut consister en une simple caution des actions du Formindep. A chaque fois que cela est possible, les patients doivent pouvoir y prendre une place active.

Par ailleurs, des risques de "replis identitaires" des soignants sont possibles. Devant des dépendances telles qu’elles remettent en question l’ensemble du monde de la santé, les soignants, même ceux engagés dans la cause de l’indépendance, peuvent flancher. La tentation peut apparaître de chercher à justifier certains arrangements ou compromis. L’intérêt des patients est alors remis en cause. Face à ce risque, travailler sous le regard des patients, sous leur contrôle, être sensible à leurs interpellations, à leurs interrogations, est la garantie du respect de notre unique objectif : l’intérêt de leur santé.

Adhérer à la PROMINDEP

La soumission, consciente ou non, de responsables, décideurs, professionnels, à d’autres intérêts que ceux des patients, outre les questions éthiques et citoyennes qu’elle soulève, porte en elle-même des risques sanitaires, comme les affaires de la cerivastatine (Cholstat®, Staltor®) ou du rofecoxib (Vioxx®) l’ont montré. L’ampleur de la tâche est à la mesure de ces enjeux et de ces risques. Le Formindep ne prétend évidemment pas porter à lui seul le poids de ce combat. Il n’en a ni l’ambition ni les moyens. Toutefois prétend-il se forger les outils de sa présence et de ses actions au sein de ce qui devient un véritable mouvement international de résistance éthique.

C’est pour permettre ces moyens supplémentaires qu’en mai dernier a été créée l’association loi 1901 PROMINDEP « pour la promotion de l’indépendance de la formation des professions de santé ». Selon ses statuts, elle a pour objet de « promouvoir l’indépendance de la formation des professionnels de santé, dans le seul intérêt des patients et des professionnels de santé, en soutenant par tous moyens utiles, en particulier de logistique et de communication, les actions des collectifs de professionnels de santé et de patients poursuivant cet objectif ».

Nous vous invitons donc à prolonger votre soutien au Formindep en adhérant à la PROMINDEP . Pour permettre la participation du plus grand nombre, deux niveaux d’adhésion sont possibles mais ouvrant aux mêmes droits. Membre actif, dont la cotisation est fixée pour 2005 à 30 euros, et membre bienfaiteur, pour une cotisation de 100 euros.

Les premières Rencontres du Formindep

Adhérents ou non de la PROMINDEP, vous êtes de ceux qui savent que qualité des soins et indépendance de la formation des professionnels de santé sont intimement liées. Si vous souhaitez vous associer à la réflexion des soignants et des patients du Formindep dans ce combat pour l’indépendance au service de la qualité, vous êtes cordialement invités aux :

Premières Rencontres du Formindep
Samedi 1er octobre 2005
de 10 h à 17 h
dans les locaux de la revue Prescrire
83, Bd Voltaire - 75011 Paris (M° Saint-Ambroise)

La première assemblée générale de la PROMINDEP se déroulera durant la matinée.
L’après-midi sera consacré aux débats sur l’avenir du Formindep.

Bonne et indépendante rentrée à tous !