Imprimé depuis le site Formindep / publié le jeudi 23 juin 2005 - par Philippe FOUCRAS

NON au projet HAS-visite médicale !

Médecins et soignants : signez et envoyez à la Haute Autorité de Santé un courrier exprimant votre refus de ces dérives graves.

Le projet consternant révélé par le Formindep dans son dernier communiqué (Non à la diffusion de l’information médicale scientifique par des media publicitaires !) d’utiliser les représentants commerciaux des firmes pharmaceutiques (alias visiteurs médicaux) pour délivrer les recommandations officielles, vient d’être confirmé par le président de la HAS, Laurent DEGOS, qui envisage même d’utiliser la visite médicale pour l’éducation thérapeutique des patients !! (voir : http://www.apmnews.com/main.php)

Ce projet continue à soulever l’indignation de nombre de professionnels de santé parmi les plus engagés dans une démarche de qualité des soins et de la formation médicale. Certains ont pris spontanément la plume pour demander solennellement à la HAS de retirer ce projet scandaleux.

Parmi eux un certain nombre de médecins généralistes enseignants de la faculté de Médecine de Lyon qui ont écrit une lettre remarquable aux dirigeants de la HAS. (voir ci-dessous)

Avec l’accord de ses auteurs, nous avons légèrement modifié cette lettre afin que chaque soignant digne de ce nom puisse se l’approprier.

Nous vous invitons donc à télécharger puis compléter , signer et envoyer cette lettre individuellement à la HAS (les coordonnées sont dans l’en-tête du texte) afin d’exprimer votre refus net de ce mélange des genres qui fait clairement le jeu d’intérêts autres que ceux des patients.

N’hésitez pas : seule la pression résolue de professionnels de santé attachés à l’indépendance de la formation et à la qualité des soins permettra à la HAS de la remettre en face des réalités de santé publique et de ses responsabilités.

En vous remerciant... et n’hésitez pas à nous faire part des suites de votre intervention à formindep@formindep.org

"Formindepement" votre,

Pour le Formindep : Philippe FOUCRAS

Post Scriptum :

Téléchargez le "Dossier du Formindep" ICI