Imprimé depuis le site Formindep / publié le mardi 31 mai 2005 - par Collectif Formindep

Non à la diffusion de l’information médicale scientifique par des media publicitaires !

Le 18 mai dernier, le collectif Formindep était reçu par la Haute Autorité de santé suite à ses échanges de courrier avec la HAS concernant la récente « charte de la visite médicale » et à l’utilisation de l’outil marketing et publicitaire des firmes qu’est la « visite médicale » pour diffuser de l’information scientifique et validée.

Durant cet entretien, le Formindep a eu la confirmation du projet de la HAS d’utiliser la visite médicale des firmes, compte tenu de sa « force de frappe », pour diffuser les recommandations médicales officielles de la HAS auprès des professionnels de santé.
Le Formindep a rappelé à la HAS les faits démontrant l’inanité et les risques d’un tel projet :
- Risque de mélange des genres et de brouillage de l’information et risques de santé publique qui en découlent, comme l’ont démontré les dernières affaires de retraits de médicaments.
- Risque de discrédit de la HAS auprès des professionnels de santé et des patients attachés à l’indépendance de la formation pour la qualité des soins.

Après la mort du Fonds de promotion de l’information médicale (FOPIM chargé d’élaborer les outils d’une information indépendante), l’éventualité d’une telle initiative n’exprimerait que trop clairement l’influence d’intérêts autres que ceux des patients et de la santé publique sur les autorités sanitaires françaises, et leur incapacité à y résister avec efficacité.

Le Formindep exprime son plus total désaccord avec ce projet de diffusion de recommandations scientifiques officielles par des canaux publicitaires et commerciaux. Il demande que ce projet soit clairement abandonné.

Post Scriptum :

Téléchargez le "Dossier du Formindep" ICI