Imprimé depuis le site Formindep / publié le mardi 1er avril 2008 - par Formindep

Communiqué du 1er avril 2008

Pharmaguédon ?

La médecine est-elle en train de devenir plus nuisible que profitable au genre humain ?

C’est la réflexion grave que mènent actuellement au niveau international des chercheurs, scientifiques, médecins, citoyens, sous le vocable de «  Pharmaguédon  ». Un nom qui renvoie à la plaine d’Armaguédon, lieu du combat ultime du bien contre le mal dans le livre de l’Apocalypse.

Deux organismes internationaux, Social Audit et Health Action International ont lancé récemment un appel à communications scientifiques pour recueillir les signes avant-coureurs de cette catastrophe planétaire annoncée. Les meilleures contributions à cette annonce de la fin du monde médical étaient récompensées d’un prix de 1 000 euros.

Le Formindep a donc présenté sa propre contribution à la fin de la médecine, sous la plume du Professeur Bernard JUNOD, prophète de malheur bien connu et à ce titre membre du bureau du Formindep.
Et en ce premier avril 2008, il a eu l’agréable surprise de recevoir le message suivant :

« Social Audit et HAI Europe vont publier [1] les soumissions gagnantes de notre appel à publications sur Pharmaguédon. Nous avons le plaisir de vous informer que la communication du Formindep intitulée « Les déterminants de l’épidémie de diagnostics de cancers du sein en France »
a été retenue parmi les gagnantes. Félicitations.
 »

Ainsi nul ne pourra dire qu’il ne savait pas. Le Formindep aura prévenu, et il a même été récompensé pour ça.

Post Scriptum :

Contact Presse : Formindep