Imprimé depuis le site Formindep / publié le jeudi 5 octobre 2006 - par Philippe FOUCRAS

les sociétés savantes au service de la communication des firmes

les « notables de la ménopause » face aux risques du traitement hormonal substitutif

Un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, dont un extrait de la conclusion en dit plus qu’un long discours :

« (...) les convictions transmises par les “notables de la ménopause” en France, bien que fragiles puisque fondées sur des hypothèses, ne sont pas simplement le fruit d’un déni du réel, lié aux intérêts commerciaux des firmes qui les sollicitent. La raison pour laquelle ils s’insurgent et contestent la tendance polémique n’est pas directement et unilatéralement liée à leurs intérêts économiques. En fait, ces attaques remettent autant en question leurs objectifs de médicalisation préventive et symptomatique de la ménopause, que la propre situation qu’ils se sont forgée au sein du paysage médical français. »

A lire avec attention !