Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Actualités
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
samedi 24 avril 2004 - par Collectif Formindep

Un mois déjà...

Communiqué Formindep du 24 avril 2004

Voilà maintenant un mois que l’appel du collectif Formindep « pour une formation médicale indépendante au service des seuls professionnels de santé et des patients » a été lancé.

Par cet appel le Formindep demande aux membres des trois Conseils nationaux de la formation médicale continue, qui vont décider de l’avenir de la formation médicale continue de l’ensemble des professions de santé en France, de déclarer leurs "conflits d’intérêts", c’est-à-dire les relations qui les lient à des organismes pouvant avoir d’autres intérêts que celui de la santé des patients.

Déjà plus de 220 médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, paramédicaux, patients, citoyens et usagers de santé l’ont signé, dont nombre de responsables nationaux et locaux de la formation médicale continue des médecins généralistes et des responsables syndicaux. Les nombreux messages de soutien qui accompagnent les signatures montrent combien l’appel du Formindep constitue un signe d’espoir et une "bouffée d’air frais" pour les professionnels comme pour les patients.

Certains membres de ces Conseils laissent entendre que la présence d’intérêts commerciaux, industriels ou financiers dans la formation des soignants serait acceptable, voire souhaitable pour des questions de financement, du moment que les règles du jeu sont "claires et strictes" [1].

Le Formindep dénonce cet amalgame dangereux qui consisterait à mettre sur un même plan les intérêts de santé publique et ceux de groupes commerciaux, industriels ou financiers privés. La formation des professionnels de santé ne peut être conçue qu’au service de la santé publique et de celle des patients.

Le Formindep appelle effectivement à des règles du jeu "claires et strictes", où la première de ces règles est justement que ceux qui sont chargés de les mettre en place jouent "cartes sur tables". Dans de nombreux pays anglo-saxons et européens, la déclaration de conflits d’intérêts est un préalable évident et normal pour n’importe quel intervenant dans la formation des professionnels de santé. Là-bas, ces déclarations sont entrées dans les mœurs depuis de nombreuses années et cela se passe naturellement sans que personne n’ait à le réclamer.

Le Formindep se réjouit qu’un des trois Conseils nationaux, celui des médecins salariés, semble accepter le principe de cette déclaration des conflits d’intérêts. Mais le combat est loin d’être gagné. Le Formindep appelle donc l’ensemble des professionnels de santé et des usagers de santé à poursuivre l’action en signant et en diffusant son appel le plus largement.

Enfin le Formindep s’associe au projet d’états généraux de la formation médicale continue lancé par la SFTG (Société Française de Thérapeutique du Généraliste) pour le mois d’octobre 2004 et appelle les acteurs d’une formation des professionnels de santé indépendante au service des seuls patients à y participer.

[1"FMC : les incitations à l’étude", le Généraliste du 16/4/2004 ; n°2286, page 18.

Commentaires répondre à cet article

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.