Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Médiathèque
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
lundi 2 janvier 2006 - par Formindep

Patients, si vous saviez... (Confessions d’un médecin généraliste)

par Christian LEHMANN

Christian Lehmann, dans son modeste cabinet de banlieue, se trouve en première ligne de ce système de soins que l’on nous vante comme étant le meilleur au monde.

Voici le récit en forme de confession du quotidien banal d’un médecin de base...
Ce récit parfois hallucinant permet aussi à Christian Lehmann de dénoncer les travers et les dégradations auxquels conduit immanquablement l’approche gestionnaire et comptable qui prédomine depuis des décennies dans les questions de santé publique.

Enfin, il nous offre une dénonciation solidement argumentée des agissements scandaleux de l’industrie pharmaceutique, le grand acteur silencieux des questions de santé en France.

Post Scriptum :

Titre : Patients, si vous saviez... (Confessions d’un médecin généraliste)
Auteur : Christian LEHMANN
Editeur(s) : Robert Laffont
Genre : SCIENCES HUMAINES
Date de Parution : 05/03/2003
Présentation : Broché - 457 g - 16 cm x 24 cm
ISBN : 2221098005 - EAN : 9782221098004

Commentaires répondre à cet article

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.

  • samedi 25 mai 2013 - par Geneviève Cotty Repondre

    Patients, si vous saviez... (Confessions d’un médecin généraliste)

    j’avais lu en son temps ce livre "édifiant"...Il semble que rien ne se soit arrangé, ni pour le médecin, ni pour le patient...Le médecin prescrit "sur ordre ?" et le patient ne supporte pas toujours ces nouveaux médicaments qu’on lui impose...
    Je suis très déçue de cette médecine nouvelle.
    Question : le médecin est-il libre de prescrire suivant son savoir, et surtout sa conscience ?