Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
dimanche 29 novembre 2009 - par Robert MOLIMARD

Nécrologie

Fin de publication fumeuse

La revue "Sevrage Tabagique Pratique" annonce dans son numéro d’octobre 2009 qu’elle cesse de paraître, victime d’un arrêt brutal. Le rapprochement s’impose avec l’image de l’accident de side-car de la publicité de Nicorette® qui illustrait chaque numéro, avec comme légende : "Arrêter brutalement ne convient pas à tous les fumeurs." [1].

JPEG - 7.2 ko
Paix à ses cendres...

Le Professeur Gilbert LAGRUE regrette que le "nerf de la guerre" soit venu à manquer. Aurai-je dû soutenir de mon abonnement une aussi belle et luxueuse revue trimestrielle en quadrichromie sur papier glacé, que j’avais toujours reçue gratuitement, comme tous les tabacologues que je connais. Riche en articles sur tous les risques à fumer, elle vantait les bienfaits des interdictions et ne laissait comme issue aux fumeurs que les vertus de la substitution nicotinique et du Champix®. Seule la Nicorette® de Pfizer (puis McNeil) y faisant de la publicité, on aurait pu naïvement penser qu’il s’agissait d’un banal prospectus de laboratoire. Mais on était vite rassuré, l’indépendance de la revue étant garantie par l’éditeur Médiquid, du groupe Consensus, et la notoriété du Pr Bertrand DAUTZENBERG, son rédacteur en chef.

Comme il sied, des messages de condoléances regrettent un disparu paré de toutes les vertus, et souhaitent unanimement sa résurrection. Le numéro 24 ne rompt pas avec cette tradition. Je ne peux qu’être d’accord avec le Professeur DELCROIX qui souligne la fragilité de la presse médicale française. Clairement d’ailleurs, il ne pouvait parler de presse scientifique, qui a totalement disparu. Mais quand Patrick DUPONT écrit : "Je fais un rêve. Je fais un rêve d’une revue scientifique, pédagogique et éthique qui parlerait d’aide à l’arrêt du tabac…", je me prends à rêver aussi de son indépendance…

Le matraquage sur les substituts nicotiniques était la grande spécialité de la revue, qui défendait et se réjouissait de l’attribution de 50 € annuels par fumeur pour les acheter. Or les deux seules méta-analyses publiées à ma connaissance d’essais cliniques sur leur efficacité [2] [3] ont trouvé un taux identique d’arrêt du tabac à 6 mois de 7%, contre 3% au placebo (c’est-à-dire que 93% des utilisateurs sont revenus à la cigarette).

[1Le message initial était que l’on pouvait diminuer son risque à fumer si l’on remplaçait, sous-entendu "à vie", certaines cigarettes par des gommes à la nicotine. Cette incitation à continuer à fumer étant proprement scandaleuse, on a alors parlé de réduction progressive de la consommation tabagique grâce aux gommes, comme une étape vers l’arrêt définitif. Ce vœu pieux est plus acceptable, sans rien changer à ce qui sous-tend la démarche, le rêve des médicaments pour maladies chroniques...

[2Hughes JR, Shiffman S, Callas P, Zhang Z, A meta-analysis of the efficacy of over-the-counter nicotine replacement, Tobacco Control, 2003, Vol. 12, 21-27.

[3Moore D, Aveyard P, Connock M, Wang D, Fry-Smith A, Barton P, Effectiveness and safety of nicotine replacement therapy assisted reduction to stop smoking : systematic review and meta-analysis, BMJ 2009 ;338:b1024

Commentaires répondre à cet article

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.

  • mardi 5 janvier 2010 - par Dr Patrick DUPONT Repondre

    Fin de publication fumeuse

    J’ai écrit dans le dernier numéro de Sevrage Tabagique Pratique la phrase suivante : "J’ai fais un rêve. Je fais un rêve d’une revue scientifique, pédagogique et INDEPENDANTE qui parlerait d’aide à l’arrêt du tabac…" tout à fait en accord avec Monsieur MOLIMARD. Mais il a été publié : "J’ai fais un rêve. Je fais un rêve d’une revue scientifique, pédagogique et éthique qui parlerait d’aide à l’arrêt du tabac…", "erreur" dont je me suis aperçu après publication. Impossible à la revue de publier un rectificatif malgré ma demande ... le dit numéro était le dernier. Pour moi, comme pour vous éthique et indépendant ne sont pas des synonymes.
    Amicalement,
    Patrick DUPONT

    • mercredi 6 janvier 2010 - par Robert MOLIMARD Repondre

      Fin de publication fumeuse

      J’ai toujours apprécié la rigueur et l’honnêteté intellectuelle de Patrick Dupont. Je dois y ajouter son courage à dénoncer publiquement cette indécente manipulation. Elle en dit long sur les procédés des multinationales, de santé et autres. Rien n’est laissé au hasard. Un seul mot changé qui change tout, des études scientifiques bidouillées, le contrôle des politiques publiques et l’étouffement des voix contestatrices. La saga de la grippe, tout comme le film Le monde selon Monsanto , rediffusé hier soir sur ARTE, en sont l’illustration.

      Il ne suffit plus, pris de colère éthique, de déverser sa bile. Cela soulage, mais laisse un goût amer. Il faut agir. Une prise de conscience collective animant une réaction coordonnée devient urgente pour sauvegarder un monde vivable.